Guide du PACES du Tutorat

La PACES (Première Année Commune des Études de Santé), également connue sous le nom de « P1 », est la première année qui permet d’accéder à plusieurs métiers de la santé.

Elle regroupe cinq concours différents : médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique et kinésithérapie. La PACES permet également, en fonction du classement, l’accès aux formations de manipulateur en électroradiologie médicale et d’ergothérapie.

La PACES est une année difficile, tant par son contenu que par les critères de sélection. À Créteil, pour l’année 2015-2016, 1 155 étudiants étaient inscrits en PACES. Le Numerus Clausus, c’est-à-dire le nombre de places disponibles par filière, était alors de 155 en Médecine, 17 en Odontologie, 54 en Pharmacie, 10 en Maïeutique, 16 en Ergothérapie, et 24 en Kinésithérapie. 5 places sont également disponibles, par convention, pour la formation de manipulateur radio, et 16 pour l’ergothérapie.

En général, la difficulté rencontrée par les étudiants en PACES ne vient pas du contenu qui est enseigné. Le plus grand problème est la nouveauté que représente la Faculté : les cours ne sont pas obligatoires, aucun suivi n’est assuré pour vérifier que les cours sont appris. Les étudiants sont donc « livrés à eux-mêmes ». Les principaux soucis des étudiants sont donc majoritairement d’ordre méthodologique : comment apprendre tant de cours en si peu de temps, et avec un tel niveau de précision ?

Déroulement de l’année

Rentrons dans les détails, et voyons comment fonctionne l’année :
Tout au long de l’année, les cours ont lieu le matin, de 8h30 à 12h30, dans les amphis 1, 2 et 3 de Créteil, ainsi que dans l’amphithéâtre de Torcy. Le professeur se trouve toujours dans l’amphi 2 lorsqu’il est à Créteil, et est diffusé en direct dans les autres amphis ainsi qu’à Torcy. Les professeurs assurent le tiers de leurs cours depuis Torcy. L’année se divise en deux semestres (septembre-décembre, puis janvier-mai), se terminant chacun par un concours (mi-décembre et mi-mai). Chacun donne lieu à une note et un classement. Le classement final se fait par la moyenne des points obtenus lors des deux épreuves, avec des coefficients propres à chaque concours.

Les Différents Semestres
Au 1er semestre, les matières sont communes à toutes les filières. Lorsque vos résultats seront publiés, il vous sera demandé de choisir les concours que vous souhaitez présenter pour le second semestre.
Au second semestre, 6 matières sont communes à tous les concours (elles forment le « tronc commun »), et chaque filière possède une matière spécifique, qui est obligatoire pour présenter un concours.

Les résultats définitifs sont publiés mi-juin, sur le site internet de la faculté. Vous obtiendrez autant de classements que de filières demandées à l’issu du premier semestre. Vous serez alors invité à classer vos choix selon votre préférence : les affectations dans les filières se feront alors de façon informatique, en fonction de votre classement et de votre ordre de choix (sur le principe des chaises musicales : on regarde ce qu’a demandé le premier, puis le second… jusqu’à l’attribution de toutes les places disponibles, en fonction de leur ordre de préférence).
En cas d’échec au concours, il est possible de redoubler.

Conditions de Redoublement
Au total, vous ne pouvez présenter le concours que deux fois (sauf dérogation spéciale du doyen en cas de maladie ou de problèmes personnels grave). Il y a donc des étudiants « primants » et « doublants » qui présentent le concours.

Voici les chiffres :

Sans titre 5

Si vous êtes classés avant la 711ème place, vous serez autorisé à redoubler dès l’année suivante.
En cas de classement après la 711ème place, vous ne serez pas autorisé à redoubler immédiatement, et devrez effectuer une année de licence dans un autre domaine (c’est-à-dire valider 60 ECTS dans la filière de votre choix).

Les différentes matières

L’année de PACES se découpe en 2 Semestres, chacun étant terminé par un concours (mi-décembre sur un jour puis mi-mai sur deux jours : voir la section calendrier de ce guide).

  • Au niveau du contenu, chaque semestre est un peu « hermétique » dans le sens ou on n’a pas vraiment besoin du contenu du premier semestre pour le second.
  • À l’issue du concours du premier semestre, un classement provisoire est donné et permet ou non de continuer au second semestre.
  • À l’issue du second semestre, les notes des deux parties du concours sont combinées et le classement général permet le passage en deuxième année, ou éventuellement le redoublement.

Voilà un petit aperçu des différentes matières proposées à Paris 12 :
Le nombre d’heures attribué à chaque matière est présenté à titre indicatif et est susceptible de varier d’une année à l’autre.

Semestre 1

Sans titre 6

Sans titre 7

Sans titre 12

Sans titre 13

Semestre 2

Sans titre 8

Sans titre 9

Sans titre 10

Sans titre 11

En ce qui concerne les coefficients, le concours étant le même pour tous (ou presque, en fonction des ECUE choisies…), chaque matière se voit attribuer des coefficients différents en fonctions des différentes spécialités désirées. C’est comme cela qu’à l’issue des concours, tout le monde reçoit un classement pour chaque spécialité, alors que tout le monde passe strictement les mêmes épreuves (ECUE mises à part là encore). Le tableau suivant regroupe les coefficients des différentes UE en fonction de la spécialité désirée :

Sans titre 11

Lexique

Ce que beaucoup de professeurs vous diront, c’est « qu’apprendre la médecine, c’est un peu comme apprendre une langue étrangère ». Ce qu’on vous dira moins – mais que vous constaterez rapidement – c’est que le jargon administrativo-universitaire* n’est pas moins compliqué, notamment à cause de la présence de nombreuses abréviations, certes très pratiques… à conditions d’être maitrisées ! Pour faire simple, on rangera les abréviations par ordre logique, et pas alphabétique. Vous êtes prêts ? 3, 2, 1 : Abrégez !

  • PACES : Celle-là, il vaut mieux la connaître si vous lisez ces lignes. PACES signifie « Première Année Commune aux Études de Santé » et représente une année universitaire sanctionnée par un concours permettant d’accéder à la suite des formations pour devenir : Médecin, Dentiste, Pharmacien, Maïeuticien, Kiné, Ergothérapeute…et d’autres ! La PACES est suivie par le DFGSM : le « Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales » qui dure 2 ans (DFGSM2 puis DFGSM3), lui-même suivi du DFASM : le « Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales » qui lui durera 3 ans supplémentaires.
  • P1 : Bon, on commence facile ! Le « P1 » est utilisé pour désigner l’étudiant en PACES. (Et oui, une abréviation peut parfois en cacher une autre). Mais alors, pourquoi utiliser P1 ? En fait, P1 est originellement l’abréviation utilisée pour parler de la PCEM1 – « l’ancienne PACES » -. Pour résumer, P1 est l’abréviation d’une abréviation désuète (PCEM1) pour désigner les étudiants en PACES. Ouf, on a réussi !
  • UE : l’UE ou « Unités d’Enseignements » qui est en quelques sortes une « matière ». Ces UE sont regroupées par domaines thématiques et permettent ainsi d’organiser votre formation. Les UE peuvent être obligatoires (tronc commun) ou complémentaires (= facultatives).
  • ECTS : L’ECTS est un peu comme une monnaie (rangez vos Bitcoin, c’est non échangeable). Les crédits ECTS (pour « European Credit Transfer System ») sont à collectionner tout au long des études (en France ou en Europe, l’intérêt de ce système réside dans la compatibilité : les années d’étude à l’étranger ne seront pas perdues tant que le diplôme est compatible) et conditionnent le passage dans les années supérieures et l’accès à certains diplômes. Chaque UE rapporte un certain nombre d’ECTS, mais ce n’est pas vraiment la peine de s’en soucier en PACES : l’important est d’abord d’avoir le concours. Pour information, une année complète et réussie représente 60 ECTS (soit 30 par semestre), le tout étant basé sur un certain temps de travail (qui est dépassé en PACES !).
  • S1 : Représente le Semestre 1 (soit la période qui sépare la rentrée de la première partie du concours). Il existe donc naturellement « S2 » pour parler du Semestre 2.
  • CM : Un CM est un Cours Magistral. À Paris 12, en médecine, ces cours se déroulent en amphithéâtre, ou plutôt en amphithéâtreS : les étudiants en PACES étant trop nombreux, le cours a lieu en Amphi 2 ou à Torcy et est retransmis à tous les autres amphithéâtres (le diaporama et la tête filmée en direct du professeur, rien que ça !). Étant donné que poser des questions en cours est interdit, ce système ne nuit pas à l’égalité des chances.
  • ED / TD : Respectivement « Enseignement Dirigés » et « Travaux Dirigés ». Oui, il existe une différence sur le plan pédagogique entre ces deux termes. Non, on ne l’expliquera pas parce qu’elle ne se fait pas sentir en pratique… et un des deux termes est donc souvent utilisé à tort. Il s’agit dans les deux cas de séances en « petits groupes » qui permet à un prof de se retrouver seul avec un groupe d’étudiants restreint et de traiter des exercices d’application associés (ou non) à des rappels de cours. Ces séances sont proposées dans plusieurs UE en PACES, et il est important d’y participer (on arrive parfois à y poser des questions, on y aborde également des points parfois mal ou non faits en cours magistral).
  • CC : Pour abréger le sacro-saint Concours… mais relativement peu utilisée.
  • BU : Désigne ta nouvelle maison (Bibliothèque Universitaire). Lieu théoriquement destiné à la recherche documentaire, qui se transforme en Médecine à une immense « salle à bûcher » ou il règne un calme absolu.
  • RU : Quelle joie quand sonne midi de quitter la BU pour le RU ! Le « Restaurant Universitaire » (le CROUS pour les intimes) propose tous les jours des repas abordables, au premier étage de la faculté de médecine.
  • AEMC : « Association des Étudiants en Médecine Cristoliens » (= de Créteil). Association d’étudiants en troisième année qui s’occupe de divers aspects de la vie de la fac. Cette association a un bureau au premier sous-sol, et est l’occasion e découvrir de nouvelles abréviations si l’on parcourt les différents pôles d’activité qui la composent, avec notamment : le Sport, la Santé Publique (SP), la Solidarité Internationale (SI), les Ronéos – on verra ça en P2 – les Soirées – ah tiens, ça aussi– et le LIC (« L’instant Cristolien », mensuel étudiant du cru). En tant que P1, seul le Pôle PACES t’intéresse. Il regroupe les Polycopiés et le Tutorat (qui pour le moment sont des services séparés).
  • PR : Abréviation pour désigner la Pré-Rentrée organisée par le Tutorat (voir la rubrique dédiée pour plus d’informations).
  • CB : Abrège un grand indispensable de la réussite : le Concours Blanc, rédigé par des tuteurs et permettant tous les mercredis de vérifier ses connaissances dans une des UE, de découvrir l’ambiance concours et de se mesurer aux autres. Les CB sont hebdomadaires et durent tout le semestre. (Voir la rubrique dédiée pour plus d’informations).
  • CBG : Concours Blanc Général, il se déroule généralement le samedi et regroupe toutes les UE d’un semestre (en proposant une épreuve par matière), pour être classé de manière plus représentative et se forcer à réviser l’ensemble du programme. Il y a 2 CBG par semestre.
  • ED / TD : Séance hebdomadaire de méthodologie en petits groupes qui permet de comprendre, accompagné d’un tuteur, une méthode de résolution de QCMs attachés à un chapitre en particulier. Ce service est une nouveauté.
  • VP / CM / CP : Outre-les nombreux et indispensables tuteurs, le Tutorat se compose d’autres membres : les Chefs de Matière et Chefs de Projets (tuteurs responsables de l’encadrement d’un groupe de tuteurs plus ou moins restreint) et les Vice-Présidents (au nombre de 4, membres de l’AEMC et chargés de la coordination et de l’organisation de l’ensemble des activités du Tutorat, de la communication et du lien avec l’administration de la faculté.

Le Tutorat

Présentation générale

Le tutorat santé de Créteil fait partie de la corporation des étudiants de la faculté : l’Association des Étudiants de Médecine Cristoliens (AEMC). L’AEMC est une association à but non-lucratif qui permet d’assurer à la fois une représentativité des étudiants devant les gestionnaires de la faculté mais aussi de mettre en place des projets pour améliorer la vie étudiante.

Les buts du Tutorat 

Le tutorat est un organisme qui vise à aider au mieux les étudiants en PACES pour favoriser l’égalité des chances via divers projets organisés pour faciliter leur réus-site face à un concours exigeant. Il est fait par les étudiants pour les étudiants et permet également d’offrir une alternative et/ou un complément aux écoles de préparation privées. Il s’inscrit dans la tradition de transmission du savoir des « anciens » aux plus jeunes très présente et très importante dans la filière médicale.

Qui est l’équipe Tutorat ?

Le tutorat est constitué d’une équipe d’environ 125 étudiants des années supérieures (2ème et 3ème années) recrutés sur la base du volontariat. De manière régulière, on remarque que les tuteurs sont généralement les étudiants ayant été très bien classés dans la matière concernée lors de leur propre concours PACES. Pour diriger cette équipe tutorat, 4 étudiants de 3ème année sont élus responsables de ce pôle. L’équipe tutorat travaille en collaboration avec les professeurs de la faculté et avec l’administration.

Les offres du Tutorat

Cette année, le tutorat santé met à votre disposition 3 offres complémentaires pour vous faciliter la vie :

● Une pré-rentrée en début de semestres
● Un pack « tutorat à l’année » regroupant différents services pour vous accompagner tout le long des deux semestres
● Des retranscrits de cours dans certaines UE (en parallèle avec les polycopiés)

Pourquoi choisir le Tutorat ?
● Parce qu’il propose une pré-rentrée (pour bien commencer l’année) ! Sur une semaine, 15 cours sont dispensés par des étudiants motivés pour permettre de se mettre dans le rythme de la PACES et de découvrir des notions touchant plus de la moitié du programme du premier semestre. Chaque cours à une durée de 2 heures et permet de traiter les notions les plus importantes ainsi que des QCMs d’annales et d’autres inédits types du concours. Les étudiants ont accès à un lot avec l’ensemble des documents nécessaires et peuvent participer à un premier concours blanc dès début septembre. Cette année, la pré-rentrée s’est déroulée du 24 août au 2 septembre.

● Pour ses concours blancs hebdomadaires (pour bien s’entrainer) ! Chaque semaine, le mercredi midi, le tutorat propose une épreuve permettant de se mettre dans des « conditions concours » (gestion du temps et du stress, remplissage de grille optique), d’évaluer ses connaissances et de se situer par rapport aux autres inscrits (en moyenne 400 par épreuve). Les QCMs sont inédits, rédigés par des étudiants et corrigés par des professeurs de la faculté. En fin d’épreuve, une correction détaillée est distribuée et les résultats publiés dès le lendemain sur le site internet du tutorat. Ainsi, au premier semestre, 16 Concours ont lieu (4 par UE, dont 2 Concours généraux proposant un classement sur l’ensemble des matières). Toutes les UE sont concernées par les concours blancs du tutorat.

● Pour ses nouveaux ED de méthodologie (pour maitriser les fondamentaux) ! Une fois par semaine, les étudiants peuvent participer à une séance en groupe restreint (30 à 50 étudiants) avec un tuteur. En une heure, 6 à 10 QCMs portant sur un thème précis faisant partie des grands classiques du concours sont détaillés dans les matières nécessitant réflexion. Par ailleurs, ces séances sont une bonne occasion de poser des questions aux tuteurs. Le sujet de l’ED en général publié avant la séance, ce qui permet de le chercher en avance et de préparer d’éventuelles questions. Au premier semestre, des ED seront organisés dans les UE 3 et 4. Au deuxième semestre, les UE 3, 6, 7 et la Santé 2 seront concernées par les ED du tutorat.

● Pour sa banque de QCMs en ligne automatisée (pour s’entrainer partout, tout le temps !) Accessibles depuis le site internet du Tutorat, des QCMs corrigés des années précédentes permettent de s’entrainer de manière illimitée. L’application web permet de s’entrainer par épreuve entière, de trier les questions par chapitre ou encore de refaire les concours blancs du tutorat de l’année en cours. À la fin de chaque série, le comptage des points est automatique, et les bonnes réponses sont mises en couleur pour une identification facile. Un compte rendu s’affiche et propose, pour chaque question jouée dans la série, une correction détaillée rédigée par l’équipe des tuteurs. Les UE concernées par ce système (progressivement mis en place au cours de cette année) sont : UE 1, 2, 3, 5, 6, 7, Santé 1.

● Pour ses retranscrits (pour ne rien manquer des cours) ! À chaque cours, un tuteur responsable prend en note l’intégralité de ce qui est dit par le professeur. Son texte sert de base est mis en page, illustré et découpé en paragraphe pour créer un support de cours (non officiel) auquel sont ajoutées quelques questions d’annales relatives. Ces fiches sont actualisées tous les ans, puis mises en ligne et imprimées (pour les inscrits aux retranscrits uniquement). Les UE 1, 3, 5, 7 et Santé 1 sont concernées par le système des retranscrits.

Le Parrainage 

Développé en parallèle du tutorat à l’année, le parrainage concerne tous les étudiants : inscrits, non-inscrits, tuteurs ou non ! Ce service vise, grâce à quelques réunions (‘speed-dating’ diront certains) à attribuer un P1 à un étudiant d’une année supérieure (2ème ou 3ème) pour l’accompagner au mieux de manière personnalisée, et régler en priorité les questions d’ordre méthodologique, touchant à la méthode de travail ou mêmes les petits coups de blues ! En clair, le Parrain est LA personne que vous pouvez harceler à la BU ou par SMS pour toutes ces petites choses-là, alors que vous recourrez plus aux services du Tuteur pour les questions précises touchant un de vos cours, via le forum du tutorat.

● Envie de trouver un parrain ou simplement de lire des témoignages d’étudiants ayant réussi le concours à Paris 12 ? Une base de données est consultable par tous sur le site du Tutorat !

● Envie de participer aux meeting parrainage du tutorat ? Suivez la page Faceboook PACES Créteil et le panneau d’affichage de la faculté pour ne pas rater d’information !

Le site internet du Tutorat 

Cette nouvelle plateforme, à l’adresse tutoratparis12 regroupe les différents services présentés ci-dessous :

Pour les non-inscrits : Accès au module de Parrainage/Témoignage, accès en lecture du forum et accès aux inscription en ligne au tutorat à l’année.

Pour les inscrits au « tutorat à l’année » : un compte est automatiquement créé lors de la validation de votre inscription. Il vous permet d’accéder à :

  • Une page d’informations et un calendrier, pour ne rien rater.
  • Vos résultats en ligne associés à des statistiques détaillés, pour chaque concours blanc.
  • Tous les documents au format papier du tutorat (concours blancs, ED méthodologiques, documents de la pré-rentrée, retranscrits du tutorat…).
  • La banque de QCMs en ligne, en illimité.
  • Le forum du tutorat (un compte vous y sera automatiquement créé également), vous permettant de poser vos questions libres dans les différentes UE et de déclarer d’éventuelles erreurs dans les sujets de concours blancs.

Nous vous conseillons de le consulter régulièrement !

Inscriptions et tarifs

L’inscription au tutorat à l’année se fait en deux étapes :

1- Se rendre sur tutoratparis12inscription et remplir le formulaire de préinscription.
2- Se rendre au bureau de l’AEMC (-1 de la faculté) pendant les heures d’ouverture pour régler les 20 euros de frais d’inscription demandés (chèque à l’ordre de l’AEMC ou espèces). Vos accès au site internet et au forum sont alors débloqués !

L’inscription à la pré-rentrée du 2ème semestre se fera plus tard au cours du premier semestre. Intéressé ? Suivre la page Facebook PACES Créteil et le panneau d’affichage de la faculté !
L’inscription aux retranscrits du tutorat en version papier se fera en parallèle de l’inscription aux polycopiés de la faculté. Intéressé ? Suivre la page Facebook PACES Créteil et le panneau d’affichage de la faculté !

Contactez votre Tutorat

Pour nous suivre…

● Pour ne manquer aucune information, il est conseillé de suivre et de consulter régulièrement la page « Informations » de votre profil sur le site internet du tutorat (inscrits uniquement).

● La page Facebook PACES Créteil

● Le panneau d’affichage du Tutorat à la faculté de Créteil

Pour nous contacter…

● Pour toute information relative au tutorat, contactez contact@tutoratparis12.fr

● Une question relative à un cours ou une notion particulière ? Lancez un message  sur le forum, ou demandez lors d’un ED ou d’un concours blanc ! (Inscrits uniquement).

● Une question de méthodologie ? Sollicitez votre parrain ou utilisez le forum !

● Envie de contacter les représentants étudiants du Tutorat (« les VP Tuto ») ? Nous vous répondrons à tutoratparis12@gmail.com.

Réussir sa PACES

Les outils de travail

De bons outils de travail te permettront de maximiser tes chance de passer en deuxième année. En voici quelques-uns :

Le Tutorat 

Le tutorat apporte plusieurs outils à l’étudiant en PACES :
Des concours blancs chaque semaine : créés par les étudiants de 2ème et 3ème année, et corrigés par les professeurs de la faculté. Ces concours blancs permettent de se confronter aux autres étudiants et d’obtenir un classement hebdomadaire. La régularité de cette mise en situation en concours blanc est indispensable !
Des séances d’EDs : des séances de travail en petits groupes, réalisées par les étudiants en 2ème et 3ème année, qui permettent de corriger les QCMs « type » de plusieurs matières, principalement calculatoires et qui demandent une méthodologie précise. Lors de ces séances, les étudiants en PACES peuvent poser librement des questions et échanger avec les 2èmes et 3èmes années.
Des QCMs en ligne : ce sont des QCMs à réaliser où l’on veut (sur son smartphone, ordinateur, tablette…), il suffit de se rendre sur le site du tutorat http://tutoratparis12.fr et de s’identifier. L’étudiant pourra ainsi tester ses connaissances, choisir le nombre de chapitres et de QCMs sur lesquels il souhaite s’entraîner, et consulter l’historique de ses scores.
Des réponses à toutes ses questions grâce au forum du tutorat : http://tutoratparis12.fr/forum/.
Tarifs : 20 euros à l’année

Le Gros Lot

Le Gros Lot est une initiative d’un groupe d’étudiants en 2ème et 3ème année de médecine permettant un accès gratuit à un lot complet en ligne. Ce Lot comporte toutes les annales de la faculté, fiches de cours de prépas privées, séances d’exercice de prépas privées, retranscrits personnels d’étudiants, des années précédentes. Ce lot est un support extrêmement utilisé par les étudiants : en plus d’être gratuit et d’assurer l’égalité des chances parmi les étudiants, il représente un parfait outil d’entraînement.
Tarifs : gratuit, possibilité de soutenir le projet avec cagnotte en ligne

Les polycopiés

Il s’agit de l’impression de tous les supports fournis par les professeurs de la faculté : diaporamas, cours rédigés, ED, polycopiés d’entrainement. En s’inscrivant aux polycopiés, l’étudiant possède un support papier, véritable référence de ce qui tombera au concours de PACES. Un casier personnel est attribué à l’étudiant lors de son inscription aux polycopiés. Ses polycopiés y seront déposés de manière régulière et il devra y mettre un cadenas et le vider régulièrement.

Tarifs en 2015-2016 : 80 euros/semestre

Les retranscrits

Initiative des étudiants de 2ème et 3ème années, ce sont des retranscriptions exactes des cours magistraux des professeurs de la faculté, réalisés durant l’année après chaque cours. Ils sont une référence intéressante pour l’étudiant qui n’aurait pas le temps d’aller à chaque cours magistral. Le grand avantage des retranscrits réside dans la rapidité de sortie des retranscrits après chaque cours de la matière correspondante. Des annotations sont également ajoutées par les retranscripteurs de 2ème et 3ème années afin de préciser les notions importantes sur lesquelles le professeur aurait insisté.
Tarifs variables en fonction du semestre.

L’ALU (Association de Liaison Universitaire)

On peut y acheter les livres au programme de la PACES (embryologie, petit bassin, histologie…), de la papeterie, on peut y faire des photocopies, y faire relier ses polycopiés fatigués (les déboires de l’étudiant en PACES : les agrafes de ses cours qui rompent).

Les Prépas privées

Un grand nombre d’organismes privés prépare l’étudiant en PACES pour le concours. Elles fournissent des fiches de cours aux étudiants et leurs apportent des séances d’entraînement aux QCMs. En toute sincérité, les initiatives étudiantes telles que le Gros Lot ou le Tutorat ont grandement réduit l’intérêt des prépas. Celles-ci ne te garantissent en rien un passage en deuxième année.
Tarifs : plusieurs milliers d’euros à l’année

Les méthodes de travail

Le passage à la faculté risque de te déstabiliser. Il n’y a plus du tout d’encadrement de la part des enseignants et tu seras seul à pouvoir te prendre en main. C’est pourquoi le tutorat te propose différentes méthodes de travail afin de t’aider le plus possible à l’installation d’un rythme de travail. Une règle d’or : il n’y a pas de méthode parfaite et il faut chercher celle qui te corresponde le mieux.

Comment commencer l’année

Avant de foncer tête baissée dans l’apprentissage des cours rien de tel que te se renseigner sur les méthodes des étudiants qui ont réussi. N’hésite pas à regarder les témoignages de tes aînés sur le site du tutorat qui sont de réelles sources d’inspiration. Par ailleurs en début d’année, le tutorat organise des rencontres entre premières années et deuxièmes années afin de mettre en place un système de parrainage. Loin d’être une perte de temps, se trouver un bon parrain peut en faire gagner beaucoup. Celui-ci pourra te donner des astuces de travail et te soutenir dans des moments difficiles.
Afin de prendre de l’avance n’hésite pas à t’inscrire à une pré-rentrée qui permettra de te mettre dans une ambiance de travail.

Faut-il aller en cours ?

À la faculté contrairement au lycée, les cours ne sont plus à présence obligatoire et les polycopiés servent de base aux questions du concours. Ainsi beaucoup d’étudiants se demandent s’il est judicieux d’aller en cours. Pour le savoir une seule solution : aller assister aux cours en amphi et voir s’ils te permettent de mieux retenir. En règle générale tu peux commencer par jeter un œil aux polys/ fiches distribuées par la faculté ou présent dans le Gros Lot avant que le cours n’ait lieu. Si jamais tu ne comprends pas un cours pourquoi ne pas se rendre en amphithéâtre.
Comment apprendre : seuls ? À plusieurs ? Réciter ? Faire des annales ?
Dans la rubrique outils de travail nous t’avons détaillé différents supports de cours. Il faut retenir que le support de la faculté est celui de référence. Le souci est que les polycopiés ne sont pas toujours très clairs. Dans ce cas n’hésite pas à te tourner vers le Gros Lot qui te propose des fiches venant de prépas privées. Ces fiches sont souvent complètes et claires, tu peux leurs faire confiance.

Pour apprendre, il va falloir que tu testes différentes méthodes. Certains lisent à voix haute, d’autres recopient leurs cours, font des schémas ou des fiches… Du moment que tu n’as pas de retard et que cela te permet de retenir sur le long terme continue. Dans tous les cas il y a une étape primordiale : celle de la vérification des connaissances. Lire n’est pas suffisant, il faut retenir !

Comment se tester ?

En PACES bien connaitre un cours c’est : pouvoir restituer l’intégralité de son contenu et être capable de répondre aux annales en QCMs. Pour cela nous te recommandons de vous entrainer à effectuer les des QCMs d’annales disponibles en ligne ou à la fin des fiches des prépas privées contenues dans le Gros Lot. Cependant faire des annales n’est pas tout. Les concours n’étant jamais identiques, il faut être capable de connaître des détails qui ne sont pas encore tombés au concours !
Ce sont ces détails qui feront la différence et qui permettront de vous départager. Pour vérifier cette capacité de restitution une seule méthode … Réciter. Que ce soit à l’écrit ou à voix haute, loin de ton support de cours tu pourras ainsi vérifier l’état de ta mémoire.

Comment faire en dehors des cours, hygiène de vie ?

Si la phase d’apprentissage est primordiale, il faudra s’efforcer de garder une bonne hygiène de vie pour tenir sur le long terme. Contrairement à la légende, tu pourras continuer à te laver quotidiennement en PACES, c’est même fortement recommandé. Le sommeil est lui aussi primordial. Ne travaille jamais trop tardivement ou si tu es extrêmement fatigué. Les nuits trop courtes créent de la fatigue sur la durée qui nuit à la qualité de la mémorisation sur le long terme. Une autre chose importante est de se ménager un moment dans la semaine pour te décontracter et faire autre chose que travailler. Ce moment est très important et te permettra de souffler pour tenir jusqu’à la fin de l’année.
Les pauses entre les heures de travail sont là aussi très utiles. Ta concentration sera fluctuante au cours d’une journée et il faut apprendre à faire des pauses quand elle est trop basse. À toi de voir s’il faut faire de nombreuses pauses courtes ou des pauses plus rare mais plus longue ! Cela dépend des étudiants. De la même façon à toi de voir si tu préfères faire ces pauses, seul ou avec des amis.

Les outils de travail

La majorité du concours de PACES classe les étudiants en fonction de leur réussite à des QCMs. Il est donc primordial de savoir les remplir correctement.

En bas de cette page se trouve une ligne de QCM, le numéro correspond à une question et au sein de chaque question une case correspond à une affirmation. Ainsi à l’aide d’un feutre ou d’un stylo noir, il faudra remplir le plus complètement possible une case à chaque fois qu’elle correspondra à une affirmation juste. Il ne suffit donc pas de faire un point ou une croix dans la case mais de bien la colorer dans son intégralité. On notera qu’à chaque question il y a deux lignes pour répondre. Il faut toujours commencer par remplir la ligne la plus haute. En effet, la deuxième ligne permet de se corriger si jamais au cours de l’épreuve on remarque que l’on a fait une erreur. Dans ce cas-là, seule la ligne du bas sera prise en compte.

Toutes les grilles sont lues par une machine. Elle ne reconnaît que les stylos et les feutres et il ne faut remplir une grille qu’avec ce matériel. Sans quoi la machine risquerait de mal corriger la grille. Pas question d’utiliser du blanc, un effaceur ou une gomme, cela risquerait de fragiliser la grille qui pourrait être mal corrigée !

Au-delà des erreurs matérielles, il convient de connaître le barème de la grille de QCMs. Chaque question rapporte au maximum un point si tu parviens à identifier toutes les affirmations exactes. Cependant à chaque fois que l’on oublie de cocher une affirmation bonne ou que l’on coche une affirmation fausse l’on perd des points au sein de la question. Voici un tableau récapitulatif qui exprime les points obtenus en fonction de la réponse de l’étudiant et du nombre d’affirmations justes. Un conseil, ne laisse aucune question sans cocher de réponse ! Tu ne peux pas avoir moins de 0 à une question !

Sans titreSans titre 2

Se repérer à Paris XII

Sous-sol

Au sous-sol vous pouvez trouver :
La cafétéria, où acheter des sandwichs pour des prix plus ou moins raisonnables. L’AEMC (l’association des étudiants en médecine de Créteil) ou vous pouvez venir nous poser vos questions, vous inscrire etc.
L’ALU (association de liaison universitaire) une petite librairie/papeterie où faire des photocopies.

Sans titre 3

Rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée a deux entrées : une principale, en venant de l’Avenue du Général de Gaulle et une donnant au parking qui est fermée suite au plan Vigipirate.
Les amphithéâtres sont représentés par les A. Il faut savoir que le professeur n’est présent qu’en A2 dans les autres il s’agit d’une projection « live ».
La BU sera votre deuxième maison si vous y trouvez l’endroit idéal pour bosser. Chuchoter est toléré mais y parler est très mal vu, ainsi que le fait de réserver 10 places pour ses potes.
Face à l’amphithéâtre 1 se trouvent plusieurs distributeurs et machines à café. L’administration est un couloir où se trouvent plusieurs bureaux (celui de la PACES est celui qui nous concerne le plus).

Sans titre 4

 

1er étage

En empruntant la passerelle on va vers l’hôpital. Sur le chemin se trouve la salle de travail où se trouvent les casiers des polycopiés.
Après la salle de travail se trouve le CROUS où manger un repas pas cher. Le CROUS se transforme en salle de travail à partir de 15h.

Torcy

À Torcy le bâtiment est assez simple avec une cafétéria une bu au premier étage un amphithéâtre et une salle informatique. (Les casiers à poly copiés se trouvent au premier étage au bout du couloir à gauche).

Où manger ?

Le midi, entre deux cours ou entre deux polys, il va falloir que tu te nourrisses.
Même s’il est important de ne pas perdre de temps pendant la PACES, tu dois malgré tout bien te nourrir pour pouvoir bien travailler, nous te proposons donc 5 endroits où tu pourras te restaurer :

À la fac de médecine

● Le Restaurant Universitaire du CROUS médecine : 11h45 – 13h15 du lundi au vendredi. Au 1er étage de la faculté de médecine, après la passerelle et la salle de travail, en avançant vers l’hôpital. Aussi appelé simplement tout simplement « le CROU S», il te permettra de manger assez rapidement (attention à la file d’attente tout de même) un menu équilibré et tout cela pour la modique somme de 3€25 !

● La cafeteria de la faculté : 10h – 16h du lundi au vendredi. Au sous-sol de la faculté, en face de l’ALU et la salle de détente, juste à côté du local de l’AEMC. La cafet’ de l’ALU te propose des sandwichs, paninis, pâtes ou des salades à des prix plutôt raisonnables et pleins d’autres choses comme des fruits, du café, du thé ou des gâteaux. Il y a aussi à disposition des micro-ondes pour ceux qui amènent leur nourriture et veulent manger dans la cafeteria. Il y en a aussi dans la salle de détente. Vous êtes priés de laisser ces micro-ondes aussi propres que vous les avez trouvés.

La cafeteria de l’hôpital

Du lundi au vendredi de 7 h à 19 h, WE et fériés de 10 h à 19 h. Située dans le hall de Henri Mondor, au rez-de-chaussée haut, la cafet’ de l’hôpital est ouverte le samedi ce qui est plutôt pratique. Globalement plus chère que le reste.

La galerie de l’Échat

Dans cette galerie commerciale à 10 minutes de marche, tu trouveras : une sandwicherie, un Franprix, un japonais, une boulangerie et un Asiatique qui fait de superbes Box!

Le Campus Centre

En avançant vers le métro Créteil – Université tu vas trouver la Maison des Langues de l’UPEC avec son RU, juste à côté il y a un G20 et plusieurs kebabs.

La boulangerie de la rue Général Sarrail 

Il y a des sandwichs et des viennoiseries, une boulangerie classique.

Où travailler ?

Grande question qui taraude de nombreux étudiants : « Où vais-je le mieux travailler ? ».  Le lieu de travail joue un rôle important dans la réussite du concours. Il est en effet plus facile de se concentrer dans des endroits silencieux éloignés de toute source de distraction. S’il ne faut retenir qu’une seule chose, c’est qu’il n’y a pas d’espace miracle unique. Chacun aura un endroit où sa capacité de travail trouvera son optimum.

Le travail à domicile

Travailler chez soit peut-être une bonne solution, elle limite les pertes de temps dans les transports et diminue le stress lié à l’ambiance de révision commune de la BU (Bibliothèque universitaire). Malheureusement c’est souvent à domicile que l’on est le plus distrait. C’est ainsi que de nombreux étudiants se retrouvent à travailler à la fac.

Travailler à la fac de médecine

Heureusement la faculté de Créteil propose de nombreux lieux pour travailler. Un des secteurs favoris des étudiants est la BU de médecine. Elle est grande, agréable et à proximité des amphis. Elle privilégie également d’une ouverture de 8h30 à 22h00 en semaine de 10h à 20h le samedi. Ce qui en fait la bibliothèque qui ferme le plus tardivement de tout l’UPEC. Victime de son succès elle est souvent bondé, surtout au début de l’année et en période de partiels. Néanmoins il s’agit sans doute du lieu le plus silencieux pour travailler.
Toujours à la faculté de médecine se trouve la fameuse salle de travail. Lieu austère qui ouvre à 7h00 pour fermer en fin d’après-midi. On y rencontre presque uniquement des étudiants en médecine. Elle se situe juste à côté du restaurant universitaire de la faculté de médecine. Par ailleurs aux alentours de 15 heures le CROUS ferme ses portes et se métamorphose en salle de travail

Les autres BU de l’UPEC

Si la faculté de médecine vous effraye, vous pouvez toujours travailler dans d’autres BU de l’UPEC. Celles-ci ouvrent à 10h en dehors des périodes de partiels et ferment plus tôt. Elles sont souvent plus bruyantes que la BU de médecine. On citera notamment la BU du campus centre et la BU de droit qui sont à 15 minutes de marche de la faculté de médecine. Le site de droit offre un cadre très appréciable mais le nombre de places y est assez limité. En arrivant le matin vous y trouverez cependant aisément un espace libre. Les étudiantes en droit, bavardes et avenantes risquent néanmoins de vous distraire. Il y a aussi une BU à la faculté d’Éco-gestion mais les étudiants y jouent à chat…

Vie étudiante et Ski

Année de travail et de concours, la PACES n’est pas la période où tu pourras le plus prendre part à la vie étudiante. Cependant l’association étudiante te dédie certains moments de l’année pour que tu puisses te décompresser. C’est par exemple le cas des deux soirées post-concours qui ont lieu peu de temps après chacun de tes semestres. Ces soirées ont vraiment des ambiances inoubliables et n’empiètent pas sur la période de préparation des concours. Pourquoi s’en priver ?

Nous te proposons aussi de participer à un voyage au ski organisé spécialement pour les premières années. Se déroulant pendant les vacances de Noël cela te permettra de te relaxer avant d’entamer un deuxième semestre long et fatiguant. Cette semaine est un séjour à ne pas manquer si tu veux pleinement profiter de la pause entre les deux semestres.

Si tu ne veux rien rater de tous ces évènement festifs et marquant de la vie universitaire il te suffit de suivre la page facebook PACES Créteil et d’attendre que l’association étudiante te donne de plus amples informations.

L’après PACES

Filière Médecine

Une fois admis en deuxième année, le cursus médecine change légèrement en adoptant une approche liée à la clinique. Bien que le volume de connaissances à comprendre et à apprendre devient conséquent, les unités d’enseignements ou UE se concentreront désormais sur des grands systèmes (cardiovasculaires, nerveux…) ou appareils (locomoteur, digestif…).
La deuxième et troisième année, respectivement appelée DFGSM2 et DFGSM3 (communément nommée comme P2 et D1) seront ainsi l’occasion d’acquérir des bases fondamentales pour comprendre le fonctionnement de la physiologie humaine. Ces acquis sont indispensables pour appréhender le pathologique puis le thérapeutique que tu aborderas à partir de la 4e année.

Le passage à la 4ème année, marque un changement important puisque que les matières que tu étudieras jusqu’à la 6e année servent à la pratique clinique quotidienne de tout médecin et ce quelle que soit sa spécialité. Ce cycle, qui dure 3 ans, se nomme l’externat. Durant cette période, l’étudiant alterne entre des stages à l’hôpital le matin et des cours théoriques l’après-midi, le tout pouvant être compléter par le biais de conférences dans la soirée. Ce qui fait presque 20 heures de stages par semaine, sans compter les gardes hebdomadaires ! Ce système d’alternance entre faculté et hôpital est l’héritage des grandes réformes Napoléoniennes visant à s’assurer que les médecins puissent à l’issu de leur cursus posséder des compétences à la fois pratiques et théoriques.

Afin de s’assurer que les étudiants ont tous ces acquis en leur possession, un concours national marque la fin de la sixième année. Il s’agit de l’Examen Classant National ou ECN qui porte sur plus d’une trentaine de matières (soit l’intégralité du programme depuis la 4e année). À l’issu de ce concours, l’étudiant se voit attribuer un rang en fonction de sa réussite qui lui permet de choisir une place dans un centre hospitalier dans lequel il pourra apprendre une spécialité. Le nombre de places dans chaque centre hospitalier et par spécialité étant limités mieux vaut être bien classé afin d’avoir le plus de choix possibles. À noter qu’actuellement tous les médecins même, les généralistes sont considérés comme spécialistes. L’ECN est donc un passage obligatoire pour tous les étudiants en médecine.

Si l’ECN marque la fin de l’externat, le choix de ta spécialité marque le début de l’internat. De durée variable allant de 3 à 5 ans en fonction de ta spécialité l’internat. Cette période te permettra de te confronter à la pratique hospitalière en effectuant des stages d’un semestre chacun dans différents services hospitaliers. Cela permet de conforter l’étudiant dans ces connaissances pratiques tout en renforçant la théorie par le biais de séminaires et de cours mensuels. Conjointement à cela, l’interne doit préparer et soutenir une thèse de médecine afin d’obtenir son diplôme de médecin.

Au total minimum 9 ans attendent l’étudiant médecin entre son entrée à la faculté et l’obtention de son diplôme. Après quoi il lui est toujours possible de poursuivre son cursus afin d’assurer des fonctions de recherche ou d’enseignements.

Filière Maïeutique

Pour devenir sage-femme, il faudra passer par ce que l’on appelle la filière maïeutique. Celle- ci dure 5 ans en tout, soit quatre après la PACES. Ces années d’apprentissage permettent de comprendre dans un premier temps le déroulement normal de la grossesse et de l’accouchement avant de travailler sur les pathologies.
Les cours sont délivrés par des enseignants qui peuvent être médecins, sage-femmes ou même biologistes. Très tôt les étudiants sont amenés à suivre des stages dans des maternités de la Région Parisienne très formateurs qui donnent l’occasion d’appliquer la théorie à la pratique. Ce sont vraiment des études ou l’enseignement clinique, sur le terrain prend une place de plus en plus importante au fil du temps.

À noter que les études de Sage-Femmes pour les étudiants de l’UPEC se déroulent à Paris au saint du pôle Saint-Antoine. Pour valider les semestres, il faudra aussi bien réussir des partiels exigeants que faire preuve de bonnes techniques pratiques en cliniques.

L’ambiance étudiante est vraiment excellente à Saint-Antoine et la vie associative et caritative extrêmement riche (Sidaction et Téléthon).

Filière Pharmacie

La filière Pharmacie offre un panel de possibilités à l’étudiant sorti de PACES ! Trois filières principales sont représentées : officine, industrie-recherche et pharmacie hospitalière, biologie médicale-recherche.

Ces filières permettent d’accéder à des professions diverses et variées : tant dans l’industrie (market access, affaires règlementaires des nouveaux médicaments, contrôles sanitaires…), que dans l’officine. Le thème du « contrôle » semble être au centre de cette discipline ! Si vous avez l’âme managériale, cette filière sera faite pour vous ! De plus, la faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry est un lieu où la vie associative est très présente et permet de rythmer son année universitaire grâce aux sport, soirées, séjours de vacances…

Filière Kinésithérapie

Les études de kinésithérapie se font en quatre ans : la PACES puis trois ans en institut de formation. Les trois années sont séparées en deux cycles :

1- Première année d’institut, avec principalement des TDs puis un stage d’initiation.

2- Deuxième et troisième année d’institut : se fait en alternance stage/cours. Le fonctionnement est universitaire : pour valider une année, il faut avoir plus de 10 de moyenne à la fin de la troisième année, chaque étudiant doit présenter un mémoire, qui lui permettra d’obtenir son Diplôme d’Etat en Kinésithérapie.

Les étudiants en Kinésithérapie ne font plus leur étude à Créteil à partir de la deuxième année. Ils sont répartis dans trois écoles différentes : à Saint-Maurice (16 places), à Saint Denis (12 places) et dans l’école de l’APHP dans le treizième arrondissement (8 places) .
Retenir que sur ces trois écoles, celle de Saint Denis est privée ce qui implique des frais de scolarité plus élevé que ceux des deux autres (près de 8900 euros par ans pendant 4 ans contre 400 euros par ans pour les deux autres). Ceci est à prendre en considération lors du choix de l’école.

Filière Odontologie

Les étudiants reçus en Odontologie continuent leur formation à l’université Paris-Diderot (Paris VII), sur le site de Garancière.
La formation dure cinq ans (dont une année de PACES) avec possibilité à la fin de passer le concours de l’internat.

Rapide présentation des années :

1- DFGSO2 : Année en continuité de la PACES avec des matières générales (microbiologie, physiologie, anatomie…), ainsi qu’avec des matières plus spécifiques (prothèses, odontologie conservatrices…). De nombreux TPs ont lieu dans l’année. Un stage d’un mois est à effectuer à la fin de l’année.

2- DFGSO3 : En continuité avec l’année précédente au niveau des matière, l’étudiant est toutefois préparé à la clinique, avec un mois de stage d’observation à la fin du premier semestre, ainsi qu’un stage d’un mois durant l’été où les soins effectués seront plus nombreux.

3- DFASO1 : C’est le début de la clinique, avec 5 demies-journées par semaine dans un centre de soins. Les matières sont toutes spécifiques à l’odontologie. À la fin de l’année, l’étudiant passe le CSCT (Diplôme d’exercice qui permet de faire des remplacements), et peut présenter le concours de l’internat (facultatif).

L’internat : année d’approfondissement, avec toujours autant de clinique. Il existe deux cycles d’internat :

1- Court : sur un an, avec une thèse pour devenir docteur en chirurgie dentaire

2- Long : sur trois ou quatre ans, permet de se spécialiser dans un domaine

Filière Ergothérapie

L’ergothérapeute est un professionnel de santé qui fonde sa pratique sur le lien entre l’activité humaine et la santé. Il intervient en faveur d’une personne ou d’un groupe de personnes dans un environnement médical, professionnel, éducatif et social. Grâce à des techniques de rééducation qui passent par des activités artistiques ou manuelles, l’ergothérapeute aide les personnes souffrant d’un handicap à retrouver l’autonomie nécessaire à leur vie quotidienne, professionnelle et familiale.

La formation se déroule en trois ans, et débouche sur un diplôme d’Etat.
La 1ère année porte sur la démarche professionnelle : Acquisition de bases et positionnement vis à vis du patient, méthodologie du diagnostic ergothérapique, découverte des champs d’interventions de l’ergothérapeute.

La 2ème année développe la connaissance du contexte professionnel (cadre institutionnel, partenaire et interdisciplinarité), l’approfondissement des techniques interactives (médiation, relation, communication) tout en développant les techniques spécifiques d’intervention en ergothérapie.

La 3ème année est orientée sur l’environnement de la profession à la fois juridique, santé publique et collaboration interdisciplinaire.  L’étudiant est accompagné sur le plan méthodologique à un travail de recherche à travers de l’élaboration d’un mémoire. Un effort important est demandé à l’étudiant sur sa capacité à transmettre ses connaissances.

La formation clinique est composée de 9 mois de stages à temps plein répartis sur 5 semestres.

Filière Manipulateur radio

Il s’agit d’une formation paramédicale validée par un diplôme d’Etat. La formation se déroule en trois ans, avec une alternance de cours théoriques et de stages pratiques rémunérés.

La première année s’intéresse aux bases anatomiques, physiques et physiologiques, ainsi qu’à un apprentissage des techniques de soins. La 2ème et la 3ème année sont quant à elles plus tournées sur l’imagerie diagnostique et thérapeutique, ainsi qu’à l’apprentissage des techniques radiologiques.

Le manipulateur exerce sous la responsabilité du Médecin, dans plusieurs spécialités : imagerie médicale, radiothérapie, médecine nucléaire, ou électrophysiologie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer une expérience optimale et de réaliser des statistiques.Ok